Articles

Traitement chirurgical de l’utérus septal en cas d’infertilité primaire et avant les technologies de reproduction assistée

L’utérus septal est la malformation utérine congénitale la plus fréquente chez les femmes infertiles. Plusieurs critères sont disponibles pour la définition de l’utérus septal, comme celui proposé par la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE)/Société européenne d’endoscopie gynécologique (ESGE) (ESHRE/ESGE), ou par la Société américaine de médecine reproductive (ASRM), avec des différences notables entre les deux. Récemment, une classification simplifiée a été proposée par les Congenital Uterine Malformations Experts (CUME), où un septum est défini comme une profondeur d’indentation interne≥10mm. À ce jour, il n’existe pas de consensus sur la prise en charge des femmes présentant un utérus septal et une infertilité. Nous avons réalisé une évaluation extensive de la littérature et passé en revue toutes les directives internationales disponibles afin de proposer une stratégie de prise en charge des patientes infertiles présentant un septum utérin. L’incision hystéroscopique de la cloison semble améliorer les taux de conception naturelle dans l’année qui suit l’intervention. De plus, elle améliore les résultats de la fécondation in vitro (FIV) lorsqu’elle est effectuée avant le transfert d’embryons, en améliorant les taux d’implantation des embryons. D’autre part, pour les patientes présentant un utérus arqué (indentation<1,5cm selon les directives de l’ASRM) et une infertilité, il semble que les technologies de reproduction assistée soient le traitement de première ligne le plus approprié. Cependant, en cas d’échec récurrent de l’implantation ou de perte récurrente de grossesse après une FIV, une section hystéroscopique pourrait être proposée. Globalement, nous recommandons l’incision hystéroscopique de la cloison pour les patientes présentant une infertilité primaire, et pour les patientes bénéficiant de technologies de reproduction assistée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.