Articles

Le café peut en fait vous rendre ivre ! Voici combien de tasses il faut

Cravatez-en une. Et par « un », je veux dire un latte.

Une chose très drôle m’arrive quand je bois du café. Si je ne bois pas une tasse au réveil, je suis un zombie comme la plupart des gens que je connais. Mais si j’en prends plus de deux (et parfois juste une et demie), je me sens excité, étourdi, idiot et hyperactif.

C’est beaucoup comme être ivre, jusqu’à l’effondrement une fois que ça se dissipe et les sentiments de honte et d’embarras face à mes singeries alimentées par le café.

Watch This!

Class FitSugar

Je pensais que peut-être j’étais juste ultra sensible aux effets du café. Rien de bien folichon à ce sujet. Je veux dire, le café n’a pas rendu mes seins plus petits, mais je suis définitivement sensible à ce produit. Je connais quelques autres personnes qui sont également super sensibles aux effets de notre café du matin.

La plupart des professionnels de la santé vous diront de limiter votre consommation de caféine à 400mg par jour. Cela se traduit par quatre tasses de café sur une période de vingt-quatre heures. Je suis un inconditionnel du java et même moi, je reconnais qu’il me serait difficile d’ingérer plus de quatre tasses en une journée.

Mais lorsque quelqu’un a mentionné une chose appelée intoxication à la caféine, tout a commencé à prendre sens pour moi ! Il faudrait HUIT tasses de café pour donner à la personne moyenne cette sensation d' »ivresse ».

L’intoxication à la caféine (un trouble psychiatrique bien réel) ne fait généralement pas effet avant qu’une personne ait ingéré 1000mg de caféine, et généralement en une seule fois.

Alors, qu’est-ce qui se passe avec moi et mes amis sensibles au café chaque fois que nous prenons une tasse de café et que nous avons l’impression d’avoir fait la fête au bar toute la nuit ? Il s’avère que ce pourrait être que je suis juste né comme ça – et cela pourrait être le cas pour vous aussi !

Une nouvelle étude a examiné l’ADN de 3 000 buveurs de café dévoués. Ils ont découvert que (en plus d’être de vrais crétins le matin) certaines personnes de l’étude avaient une variation d’un gène appelé PDSS2. Cela peut ressembler à une console de jeu vidéo sophistiquée, mais ce n’est pas le cas. PDSS2 réduit la capacité du corps à décomposer la caféine.

Ce qui veut dire que la caféine qui est déjà dans votre système sera toujours là quand vous prendrez votre deuxième tasse de café, et votre troisième, et votre quatrième.

Alors que tout le monde traite sa caféine comme un adulte normal, vous êtes très probablement en train de courir autour de la pièce, parce que votre ADN s’accroche à chaque gorgée de caféine que vous prenez et la retient dans un but supérieur et imprévisible.

Un autre élément potentiel qui pourrait vous faire basculer dans un état d’ivresse ? Certains scientifiques pensent que nos papilles gustatives sont à blâmer ! Parce que les goûts amers étaient à l’origine perçus comme menaçants par les premiers humains, la réaction de vertige ou d’étourdissement à des goûts trop amers comme le café pourrait être un vestige d’il y a longtemps, lorsque vos papilles gustatives auraient pu envoyer un message à votre corps qu’un danger était proche.

Quelle que soit la raison, il y a une solution : ralentissez votre consommation de café ! Si vous avez des tremblements après une tasse de café, réduisez-en la quantité de moitié. Si vous êtes TELLEMENT sensible à la caféine, réduire votre consommation reste la meilleure option.

C’est soit ça, soit passer au déca !

Voyez d’autres belles histoires sur YourTango:
Boire du café rend vos seins plus petits, selon la science
50 Costumes d’Halloween totalement intelligents pour les couples

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.