Articles

Comment reconnaître un chien mourant dans les derniers instants

Il existe une différence subtile dans le comportement d’un chien lorsqu’il a dépassé le stade de la lutte pour surmonter une maladie ou une blessure et qu’il est sur le point de mourir. Apprendre ce qui arrive au corps d’un chien lorsqu’il meurt et comment savoir quand ces derniers moments sont arrivés peut vous aider à vous préparer et à offrir à votre chien amour, confort et dignité lorsqu’il quittera cette terre.

Ce qui se passe lorsqu’un chien meurt naturellement

Dans certains cas, un chien vieillissant ou malade meurt assez soudainement et on n’a pas le temps de se rendre compte de ce qui se passe. Dans d’autres cas, la mort vient lentement avec certains signes qui sont évidents si vous comprenez ce qu’il faut rechercher. Combien de temps faut-il pour qu’un chien meure naturellement ? Il n’y a pas de délai fixe ; la situation de chaque chien est unique. Selon l’Hôpital vétérinaire de Leesville, cela peut inclure les signes suivants :

  • Le chien arrête de manger et de boire – Ses organes s’arrêtent, il n’y a donc aucune sensation de faim ou de soif.
  • Vomissements et accès de diarrhée car le système digestif s’arrête.
  • Miction sans avertissement – peut être sanglante.
  • Perte de conscience – Jusqu’à ce stade, un chien peut dormir beaucoup avec de brèves périodes de réveil. Lorsqu’il est en train de mourir activement, il peut perdre complètement conscience quelques minutes ou peut-être quelques heures avant que la mort ne survienne.
  • La respiration ralentit – La pause entre les respirations devient progressivement plus longue. Vers la fin, les respirations peuvent même être espacées de quelques minutes après que le chien ait perdu conscience.
  • Les battements cardiaques ralentissent – Le rythme cardiaque devient de plus en plus lent à mesure que le muscle perd sa capacité à fonctionner.
  • Spasmes et contractions musculaires – Les réflexes et la sensation de douleur diminuent
  • La peau est sèche et pâle en raison de la déshydratation

« Après avoir lu ceci, je sais maintenant pourquoi elle agissait comme elle le faisait. Je savais qu’elle allait bientôt partir. Cela m’a aidé à mieux comprendre ses derniers jours. Elle s’est endormie. Je la surveillais de près. À un moment, j’ai remarqué qu’elle était complètement immobile. J’ai posé ma main sur elle et elle tremblait. Je l’ai prise et l’ai serrée dans mes bras. Quelques secondes plus tard, elle était immobile. Elle est morte dans mes bras ». — Commentaire de lecteur d’octobre

Processus de mort du chien et moment de la mort

Lorsque la lutte est terminée et que le chien meurt :

  • Il expirera son dernier souffle. Son corps semblera en fait se dégonfler légèrement alors que les poumons se vident.
  • Son corps deviendra complètement mou.
  • S’ils sont encore ouverts, ses yeux auront un regard vide.
  • Son coeur s’arrête complètement de battre.
  • Alors que toute tension quitte ses muscles, il peut libérer de l’urine ou déféquer car les muscles qui contrôlent ces fonctions corporelles se détendent complètement.
  • Après environ 30 minutes d’absolument aucun signe de vie, vous pouvez être certain que le chien est décédé.

« Je l’ai pris dans mes bras, je me suis allongé avec lui sur son lit, et je lui ai dit que c’était ok, de se détendre, que je serai toujours là avec lui. Ses respirations se sont approfondies et espacées, progressivement il a lâché prise, je l’ai senti se détendre complètement dans mes bras. Il est parti en paix, entouré de mon amour. » — Commentaire d’un lecteur de Leah

Programme d’hospice pour animaux de compagnie en fin de vie

Si votre animal de compagnie a des problèmes de santé importants comme un cancer, une insuffisance rénale, une autre maladie terminale ou un problème médical débilitant, le vétérinaire peut vous parler d’un programme d’hospice pour animaux de compagnie en fin de vie. L’hospice de fin de vie pour animaux de compagnie est un terme qui désigne un plan de soins personnalisé visant à assurer le confort d’un animal mourant. Le vétérinaire examinera votre chien, effectuera des tests et élaborera un plan de soins à domicile en fonction des besoins de votre animal. Le plan peut inclure une alimentation spéciale telle que des régimes liquides, des médicaments pour la gestion de la douleur et des visites vétérinaires programmées pour préserver la qualité de vie et la dignité de votre animal malade.

Vous n’avez pas à traverser cela tout seul

Un plan d’hospice ne fournit pas seulement à un chien le plus de confort possible, il aide aussi un propriétaire. Savoir qu’un chien très aimé va mourir peut être extrêmement stressant, et il peut être difficile d’essayer de prendre des décisions rationnelles sur ce qui est le mieux pour votre animal. Le fait d’avoir un plan de soins palliatifs et de pouvoir compter sur les conseils d’un vétérinaire vous guidera jusqu’à la fin. Pensez-y comme une partie de votre programme de soutien pendant une période très difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.