Articles

Blog

Un trustee peut-il également être bénéficiaire en Floride ?

La réponse courte et technique est « oui ». Rien dans la loi de la Floride n’interdit à un bénéficiaire d’un trust de servir également comme trustee. Cependant, le fait qu’il soit légal de nommer un bénéficiaire comme fiduciaire ne signifie pas nécessairement que c’est une bonne idée. Pour déterminer si faire d’un bénéficiaire un fiduciaire est le bon choix pour vous, il faut comprendre les responsabilités d’un fiduciaire et les conflits possibles qui peuvent survenir.

Responsabilités du fiduciaire

Devoirs généraux du fiduciaire

L’association du barreau de Floride fournit cette liste des devoirs généraux d’un fiduciaire, bien que les devoirs réels varient quelque peu en fonction des termes du trust.

  • Détenir les biens de la fiducie
  • Investir les actifs de la fiducie
  • Distribuer le revenu et/ou le capital de la fiducie aux bénéficiaires, comme indiqué dans l’accord de fiducie
  • Prendre des décisions fiscales concernant la fiducie
  • Tenir des registres de toutes les transactions de la fiducie
  • Émettre des relevés de compte et des rapports fiscaux aux bénéficiaires de la fiducie
  • Répondre à toutes les questions que les bénéficiaires peuvent avoir concernant la fiducie.

Devoirs fiduciaires du fiduciaire

Un fiduciaire a un devoir fiduciaire envers tous les bénéficiaires de la fiducie. « Understanding Fiduciary Duty, » (The Florida Bar Journal, Volume 84, No. 3) fournit ce court résumé de l’obligation fiduciaire:

L’obligation la plus fondamentale d’un fiduciaire est l’obligation de loyauté, qui oblige le fiduciaire à mettre les intérêts du bénéficiaire en premier, avant son propre intérêt, et à s’abstenir d’exploiter la relation pour le bénéfice personnel du fiduciaire.

En bref, le fiduciaire – dans ce cas, le fiduciaire – doit faire passer le bénéficiaire en premier, et ne peut pas profiter de l’autorité qui lui est conférée en tant que fiduciaire.

Conflits potentiels pour les fiduciaires bénéficiaires

S’acquitter de l’obligation fiduciaire décrite ci-dessus peut être difficile pour un fiduciaire dont les propres intérêts sont compromis par la protection des intérêts des autres bénéficiaires. Et, ce n’est que le début des complications auxquelles un fiduciaire qui est aussi un bénéficiaire pourrait être confronté.

Steve R. Akers, écrivant pour le magazine Probate and Property de l’American Bar Association, appelle la désignation d’un fiduciaire membre de la famille « une bombe à retardement ». Akers souligne que l’obligation du fiduciaire de dire « oui » ou « non » aux demandes des bénéficiaires peut accroître les tensions au sein d’une famille. Dans d’autres circonstances, le fiduciaire peut être indûment influencé par un ou plusieurs membres de la famille.

Conflits particuliers pour les fiduciaires bénéficiaires résiduels

Bien que les intérêts personnels d’un bénéficiaire fiduciaire soient toujours affectés par les distributions aux autres bénéficiaires, le conflit est plus clair et direct lorsqu’un bénéficiaire résiduel est nommé fiduciaire. Puisque l’intérêt du bénéficiaire résiduel dans la fiducie n’est acquis qu’après que les bénéficiaires principaux ont cessé de recevoir des revenus, et qu’il ne détient un intérêt que dans ce qui reste, tout décaissement aux bénéficiaires diminue directement l’intérêt du bénéficiaire résiduel dans la fiducie.

L’apparence de conflit

Les problèmes imaginaires sont un problème très réel lorsqu’il s’agit d’un bénéficiaire agissant comme fiduciaire. Même si le fiduciaire exécute parfaitement ses fonctions et donne la priorité aux intérêts des bénéficiaires, la probabilité demeure qu’un ou plusieurs bénéficiaires se sentent lésés. Dans ce cas, le fiduciaire n’a rien fait de mal. Cependant, des conflits surgissent et, dans les cas extrêmes, le différend sur les actions du fiduciaire bénéficiaire peut coûter de l’argent à la fiducie, ce qui est finalement contre les intérêts de tous.

Une note sur la fiscalité

Si la capacité du fiduciaire bénéficiaire à se faire des distributions à lui-même est limitée par une norme claire, il peut y avoir des conséquences fiscales importantes.

Un fiduciaire bénéficiaire convient-il à votre fiducie ?

Alors que la loi de Floride permet la nomination d’un fiduciaire bénéficiaire, il y a des pièges clairs à considérer. Les complications et les conséquences potentielles doivent être discutées en détail avec votre avocat spécialisé en succession avant de prendre une décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.